Riverains

Les résidents riverains d’un lac sont au premier plan pour constater les impacts de la dégradation de la qualité de l’eau. Mais ils ont aussi une position privilégiée pour agir contre les causes de cette dégradation! En effet, toutes les personnes qui habitent à 350 mètres et moins du lac ou d'un de ses tributaires ont un impact direct sur ceux-ci.  

Comme l’indique la fiche des comportements pour un lac en santé du RAPPEL, des actions doivent être posées pour :

1. Réduire les apports de sédiments au lac;
2. Réduire les apports de nutriments au lac.                                                                

Des pistes d’action pour répondre à ces exigences sont énumérées dans la section Agissez! sur les résidents, concernant l’imperméabilisation des sols, les installations septiques, l’entretien paysager, le choix des produits ménagers, la gestion des oiseaux aquatiques et la conservation des milieux naturels. En plus de ces mesures très importantes à observer par tous les résidents du bassin versant, les riverains ont la responsabilité de végétaliser leurs berges et de les conserver à l’état naturel. Les prochains paragraphes renvoient vers des sources d’information complémentaires et davantage détaillées à ce sujet. 

La bande riveraine

Les bonnes pratiques d'aménagement de la bande riveraine est une solution qui apporte généralement plusieurs effets bénéfiques sur la santé d’un écosystème. Parmi ceux-ci, on compte :

- La stabilisation efficace des berges;
- Un meilleur contrôle des inondations;
- Une contribution à la beauté des paysages;
- Une augmentation de la valeur des propriétés;
- La création d’habitats pour la faune aquatique et terrestre;
- La filtration des sédiments;
- La rétention des nutriments, des métaux lourds, des hydrocarbures et d’autres polluants.

Images : Comparaison de la qualité des habitats entre une bande riveraine laissée à l'état naturel et un enrochement sans végétaux

Les recommandations sur la largeur de la bande riveraine à végétaliser, tout comme les règlementations municipales, sont inspirées de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables. L'image suivante donne une bonne idée de la largeur recommandée d'une bande riveraine, à partir de la ligne des hautes eaux, selon la pente du terrain.

Source : www.mddelcc.gouv.qc.ca

Réglementation

Selon la ville, la règlementation concernant la bande riveraine diffère. Voici des liens pour accéder aux règlements qui s’appliquent à chacune des cinq municipalités riveraines du lac Memphrémagog : 

- Austin : Information généraleRèglement 08-352

- Canton de Stanstead : Règlement de zonage no 212-2001

- Magog : Information généraleRèglement de zonage

- Ogden : Règlements de zonage 

- Potton : Information générale et règlement sur les rives