• Accueil
  • Plan du site
  • Album photos
  • Liens utiles
  • Nous joindre
  • A A A

 

 

Inscription Infolettre

  Courriel      

Langue       FR       EN          
 

Lexique

 

Pesticides



Mise en contexte

Le lac Memphrémagog est un réservoir d’eau potable pour plus de 160 000 personnes. Personne ne doute plus des effets potentiels délétères des résidus de pesticides sur la santé humaine et sur la qualité des écosystèmes. Certaines activités d’entretien de pelouses résidentielles, des verts de golf, de même que les activités agricoles conventionnelles, utilisent des quantités phénoménales de pesticides. Or, une grande part des résidus de pesticides qui sont utilisés sur un terrain se retrouvent dans le réseau hydrique, par le truchement des processus de lessivage et de ruissellement. Bien que l’on puisse percevoir un point d’inflexion dans la tendance depuis l’instauration de la Politique de gestion des pesticides, nous devrons encore tous faire de grands efforts pour que l’on n’ait plus cette fausse impression que l’utilisation des pesticides est un mal nécessaire. En agriculture, sur les terrains de golf et encore moins sur les terrains résidentiels, l’utilisation de pesticides n’est pas justifiable.


Que sont les pesticides?

Ce sont des substances, matières ou micro-organismes qui sont utilisées dans la lutte chimique contre les organismes considérés comme nuisibles à l’être humain. Elles sont destinés à contrôler, détruire, amoindrir, attirer ou repousser directement ou indirectement, un organisme nuisible, nocif ou gênant pour l’être humain, la faune, la végétation, les récoltes ou les autres biens, ou destinés à servir de régulateur de croissance de la végétation, à l’exclusion d’un médicament ou d’un vaccin, sauf s’il est topique pour un usage externe sur les animaux tel que défini par la Loi sur pesticides (L.R.Q., chapitre P-9.3) et ses règlements. Les pesticides comprennent de façon générale et non limitative, tous les herbicides, fongicides, insecticides et autres biocides. Ces substances peuvent être entraînées par ruissellement vers les milieux aquatiques où elles sont néfastes pour les organismes qui y vivent.


Comment les pesticides sont-ils apparus?

Les pesticides furent créés dans le cadre des recherches sur les armes chimiques menées durant la Première Guerre mondiale et mis au point lors de la Deuxième Guerre mondiale, avec l’arrivée de nouveaux gaz de combat.


Interdire l’usage de pesticides de synthèse à des fins esthétiques sur les pelouses résidentielles sur l’ensemble du territoire du bassin versant du lac Memphrémagog

Le lac Memphrémagog est un réservoir d’eau potable. Compte tenu des effets nocifs indéniables de ces pesticides sur les écosystèmes aquatiques et la santé humaine, de nombreuses municipalités du Québec, dont certaines des municipalités du bassin versant du lac Memphrémagog, ont adopté un règlement à cet effet. De plus, depuis avril 2006, il est interdit d’appliquer certains des pesticides les plus nocifs sur les pelouses privées tout autant que sur les pelouses publiques et parapubliques (MDDEP).


Le golf : une atteinte à la santé publique (source de pesticides)

C’est un cercle vicieux : mauvaises pratiques = besoin de pesticides
L’entretien conventionnel des terrains de golf nécessite l’utilisation massive de pesticides. Les pesticides sont des produits toxiques pour les organismes nuisibles, qui peuvent également être nocifs pour les espèces vivantes autres que celles visées, y compris l’être humain. Leur utilisation expose les joueurs et les employés responsables de leur application à des concentrations très élevées de ces produits potentiellement toxiques. De plus, il a été démontré qu’une grande proportion des pesticides utilisés sur les terrains de golf aboutissent dans les plans d’eau en aval, dont le lac Memphrémagog, et affectent la qualité de leurs eaux (Doucet, 1998). Il ne faut jamais oublier que le lac Memphrémagog est un réservoir d’eau potable utilisé par plus de 160 000 personnes.

Prenons par exemple le terrain de golf du Mont Orford. Ce terrain est situé dans le bassin versant de la Rivière aux Cerises, un tributaire du lac Memphrémagog. La Rivière aux Cerises se jette dans la Baie de Magog, dans le secteur où se trouvent les plages publiques de la Ville de Magog. Il est indéniable qu’une certaine proportion des pesticides utilisés pour l’entretien de ce golf, ainsi que des résidus de dégradation, se retrouvent dans la Rivière aux Cerises et sont ainsi transportés jusqu’au lac Memphrémagog. De plus, lorsqu’utilisés sur un terrain de golf, les pesticides ont de grandes chances de se retrouver dans le réseau hydrique sous terrain, étant donné la grande perméabilité des verts.


Quels sont les pesticides qui sont utilisés sur les terrains de golf du bassin versant du lac Memphrémagog ?

À l’échelle du Québec, on estime que plus de 39 000 kg de pesticides (ingrédients actifs – kg i.a.) sont utilisés chaque année sur les terrains de golf. Il s’agit d’environ 1,1 % des quantités totales de pesticides utilisés au Québec. Certes, cette quantité peut paraître comparativement faible, mais il faut se rappeler qu’il s’agit là d’une activité de pur divertissement.

Dans la plupart des cas, les pesticides utilisés sur les terrains de golf du Québec sont des fongicides (lutte aux champignons et moisissures). On peut estimer qu’il en est de même pour les terrains de golf du bassin versant du lac Memphrémagog. Plusieurs herbicides et insecticides sont aussi utilisés, de même que des rodenticides et des régulateurs de croissance. Cette situation diffère passablement de ce que l’on rencontre en milieu agricole, alors que c’est l’utilisation des herbicides qui y est dominante, parmi les autres pesticides. Parmi les fongicides utilisés sur les terrains de golf au Québec, les ingrédients actifs les plus utilisés sont le quintozène, le chlorothalonil et l’iprodione. Parmi les herbicides, le 2,4-D, le mécoprop et le dicamba, sont les ingrédients actifs que l’on utilise le plus.

L’utilisation des pesticides varie d’un terrain de golf à l’autre, certains exploitants ayant déjà amorcé un virage afin de réduire l’utilisation de ces produits.
Voir : MDDEP, 2007. Bilan des plans de réduction des pesticides sur les terrains de golf au Québec


Pour en connaître davantage :

MAPAQ, 2003. Inventaire des indicateurs de risque sur la santé et l’environnement pour les pesticides

CPEDD, 2003. Pesticides

MDDEP, 2009. Code de gestion des pesticides

Gouvernement du Québec, 2009. Loi sur les pesticides

Gouvernement du canada, 2009. Loi sur l’indemnisation du dommage causé par des pesticides

MDDEP, 2006. Présence de pesticides dans l’eau au Québec
 

 

Ce site est optimis?pour une résolution d'écran de 1024 x 1080 ou plus.
Pour lire les documents PDF, télécharger Acrobat Reader.

Ce site est une réalisation de DataPro © 2008


nike factory outlet kobe 9 elite polo ralph lauren outlet online air max 90 pas cher polo ralph lauren pas cher fake nike shoes new basketball shoes tiffany free runs what the kobe 8 nike air mag big size jordans nba shoes